Reproduire un maquillage vu sur les podiums est mission impossible ? Détrompez-vous. En l’adaptant à la réalité, ces  looks de défilés sont non seulement réalisables, mais particulièrement flatteurs. Mode d’emploi.

 

L’over blush effet lifting naturel

 

Le blush version années 80 est de retour ! À l’époque, on nageait dans l’optimisme. Toutes les lignes, en mode comme en make-up, tiraient vers le haut. Et bien sûr, on mettait la dose de fards.

 

Alors, comment faire ? Déjà, on a la main légère. Indispensable, un pinceau visage biseauté qui sculpte sans avoir à mettre trois tonnes de blush, conseille Tom Sapin, make-up artist senior pour M.A.C. On choisit une teinte rosée ou orangée, on l’applique de l’intérieur vers l’extérieur et on en met une touche sur les paupières.

 

Les paupières glossy

 

Les make-up artists adorent le gloss pour les yeux. Problème : ça colle, ça file dans les plis et ça ne tient pas très bien.

 

Alors, comment faire ? La texture d’un gloss est trop lourde pour être portée pure, explique Tom Sapin, make-up artist M.A.C. Son astuce ? La mélanger avec un peu de soin contour des yeux pour l’alléger et la rendre moins collante, sans perdre en brillance.

 

On évite : Si on a les paupières tombantes, sur lesquelles l’effet sera accentué. On applique plutôt le gloss dans le coin interne de l’œil et sous le sourcil, pour l’effet lumière, conseille Tom Sapin.