Même si la chaleur et le soleil sont bons pour le moral, la peau les apprécie beaucoup moins. D’ailleurs, lorsque vous êtes exposé assez longtemps au soleil, vous pouvez voir de l’urticaire sur votre peau. Il s’agit en fait de boutons de chaleur. Comment les reconnaître ? Qu’est-ce qui les provoque ? Comment les éviter ? Voici ce que vous devez savoir sur le bouton de chaleur.

Qu’est-ce qu’un bouton de chaleur ?

Lorsqu’il fait chaud ou lorsque vous transpirez, des petits boutons apparaissent sur votre peau. Ce sont des boutons de chaleur. Même si leur apparition n’est pas grave, ils sont extrêmement déplaisants. Non seulement, ils grattent, mais ils sont surtout très disgracieux sur le tissu cutané.

Bouton de chaleur en quelques mots

Un bouton de chaleur est un petit gonflement qui se manifeste lorsqu’un ensemble de facteurs sont combinés. À savoir une température extérieure élevée et la transpiration excessive. C’est la raison pour laquelle ce genre d’infection cutanée fait essentiellement son apparition en été.

Lorsque la peau fait face à des transpirations excessives, elle a des difficultés à éliminer les sels et les déchets organiques. Cette absence d’évacuation entraîne des démangeaisons et déclenche la naissance des boutons de chaleur.

Les nourrissons sont le plus souvent touchés par cette irritation cutanée. Cependant, les enfants de tout âge et les adultes peuvent également en souffrir. À noter que les boutons de chaleur ne présentent aucun danger pour la santé puisque ce n’est pas une maladie cutanée. Néanmoins, il est conseillé de consulter un médecin en cas de fièvre ou de maux de tête.

Ce qui provoque l’apparition de boutons de chaleur

Les boutons de chaleur apparaissent lorsque vous transpirez de manière excessive, généralement pendant les périodes de canicule ou les chaudes journées d’été. Ce sont les conditions idéales pour la formation des boutons de chaleur.

Chez l’adulte, cette éruption cutanée apparaît après une séance de sport intense où vous mettez des vêtements synthétiques. Outre cela, elle peut aussi se former lorsque votre peau est en contact permanent avec le siège auto pendant un long voyage.

D’après les dermatologues, les boutons de chaleur, appelés aussi bourbouilles ou miliaires sudorales, sont des infections cutanées répétées et sans gravité. Dans les détails, la chaleur crée un flux de sueur élevé, les canaux sudoripares se bouchent et une irritation apparaît. Comme les boutons de chaleur touchent surtout les enfants, les parents ne devraient pas paniquer en les voyant.

Comment reconnait-on un bouton de chaleur ?

En général, les boutons de chaleur se forment sur la poitrine, le torse ou les bras. Chez les tout-petits, ils se localisent au niveau des plis et des zones découvertes du cuir chevelu, du cou, de la poitrine ou encore du torse. Chez les plus grands, ils se situent notamment au niveau des plis (aisselles, genou, coude, aine).

D’après les professionnels de la santé, il existe 3 types d’éruptions miliaires : miliaire cristalline, miliaria rubra et miliaria profunda.

Miliaire cristalline

Cette éruption cutanée ressemble à des petites cloques d’eau claire sur la peau. Ces boutons se rapprochent à de minuscules gouttelettes d’eau, mais il s’agit ici de minuscules ampoules remplies de sueur. Il faut savoir que la transpiration ne peut pas sortir par les pores, toutefois, ces boutons se brisent très facilement.

Miliaria rubra

Appelé également chaleur piquante, la miliaria rubra est plus grave que la miliaire cristalline. Ce type d’éruption se forme de la même manière que les autres. Cependant, il se localise un peu plus bas dans l’épiderme. Comme son nom l’indique, vous allez ressentir des picotements sur la peau et avoir des boutons roses ou rouges. Contrairement à la miliaire cristalline, celle-ci se révèle particulièrement inconfortable. De plus, elle est associée à une sensation de brûlure qui peut parfois être insupportable.

Miliaria profunda

Ce type d’éruption est le plus extrême des trois. Dans cette forme de miliaire, la sueur est piégée dans le derme (une couche se trouvant sous l’épiderme). Lorsque ce phénomène se produit, de gros nodules fermes apparaissent. Outre cela, le sujet peut souffrir d’une fatigue importante.

D’après les médecins, cette éruption cutanée se manifeste après des heures d’activités physiques intenses et dans la chaleur.

Comment se débarrasser d’un bouton de chaleur ?

Généralement, les boutons de chaleur se dissipent d’eux-mêmes une fois que vous êtes dans un endroit frais et aéré. Toutefois, si l’éruption cutanée reste exposée à la chaleur et au soleil, elle va rester et risque se transformer en infection ou créer des lésions des canaux sudoripares.

Traitement des boutons de chaleur

Voici les produits à privilégier pour traiter les boutons de chaleur :

Si l’éruption cutanée persiste, vous devez consulter votre médecin pour vous procurer une crème stéroïde ou un antibiotique pour la faire disparaître.

Lorsque les démangeaisons sont plus tenaces, il est également recommandé d’utiliser une crème apaisante et réparatrice. Le produit utilisé doit être à base de corticoïdes ou d’antihistaminique.

Astuces pour se débarrasser des boutons de chaleur

Même si les boutons de chaleur disparaissent seuls, il est conseillé de prendre des mesures immédiates pour les faire disparaître. Voici quelques astuces :

Pour les tout-petits

Voici quelques conseils pour un soulagement instantané :

Si l’éruption cutanée provoque des démangeaisons, vous pouvez le soulager en lui donnant un antihistaminique en solution orale.

Pour les grands

Pour éviter, soulager ou éliminer rapidement les boutons de chaleur, voici ce que vous pouvez faire à la maison :

Que mettre sur un bouton de chaleur ?

L’apparition des boutons de chaleur n’est pas dangereuse, mais elle gêne. Pour les faire disparaître, il est plus conseillé d’utiliser des produits naturels.

Si l’éruption cutanée se vire au rouge, en particulier dans les plis, il est possible d’appliquer une lotion. Pour un résultat rapide et efficace, utilisez une pommade réparatrice et cicatrisante à base de sulfate de cuivre et de zinc.

D’après les médecins, l’application d’une lotion pour calmer les démangeaisons de votre éruption cutanée peut sembler automatique. Cependant, il est préférable de laisser votre peau respirer sans additifs.